Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 09:55

Pour répondre au thème de la semaine, de Dana: l'empreinte ou les empreintes.






Dimanche c’est sa fête. C’est son empreinte que je vais évoquer, ce qu’elle a laissé en moi, qui m’a façonnée. J’étais une enfant sage, timide, réservée. Elle était douce, présente, attentive.  Mon enfance a été calme, sans heurts.  Même si elle détestait les fêtes à l’école et n’y mettait jamais les pieds. J’en ai souffert un peu et puis j’ai oublié. Quand il s’est agi de suivre mes enfants dans leurs fêtes, dans leur école, je me suis obligée à participer. Je tenais des stands de pâtisserie ou de pêche aux canards pour leur faire plaisir. Mais je détestais ça. A cause d’avant, pour moi.

 

J’étais une ado sérieuse, calme, bosseuse. Pas brillante mais besogneuse. De celles qui font des études parce que c’est ce qu’elles font le mieux. Je ne sortais pas beaucoup, ne fleurtais pas, n’étais inscrite à aucun cours de danse ou de musique. J’étais lisse et prévisible. Sans piquant, sans mystère. Alors mes enfants ont fait du judo et de la danse, du basket et de la flûte, de la guitare et du violon. Tout ce qu’on fait faire aux jeunes aujourd’hui, pour les former soit disant, pour les modeler. Parce que de nos jours, les enfants il faut les occuper, le mercredi surtout. Et j’ai suivi leurs études, qu’ils prennent un bon départ, qu’ils aient un bon niveau. Comme moi, grâce à elle.

 

Elle ne sortait pas souvent, avait peu d’amis, nous recevions peu à la maison. Je dois toujours faire des efforts surhumains pour inviter, décorer la maison, recevoir. Elle ne savait pas nager, ni conduire. J’ai attendu d’avoir vingt puis trente quatre ans pour pratiquer chacune de ces activités. Comme si je ne m’y autorisais pas avant. Elle était plutôt classique dans ses tenues, rigide dans ses raisonnements. Faut-il que je dise que je lui ressemble, le plus souvent. Sauf dans ces moments où j’ai envie d’être une autre, de montrer de la fantaisie, de l’humour, un grain de folie. Parce que c’est moi aussi. Parce qu’il y a des instants où ton empreinte devient pesante, qu’elle m’écrase malgré ton départ. Et je me révolte. Doucement. Tellement je t’aime Maman.

 




Il est une empreinte que j'avais aussi envie de vous montrer. c'est le résultat d'une bagarre entre mes deux chats, l'un ayant laissé la marque de sa victoire sur l'autre. Bien fait, un morceau de griffe près de l'oeil!



Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield - dans ecriture de soi
commenter cet article

commentaires

Dany 18/06/2009 22:15

Une mélodie d'amour pour ta maman...et une belle description du reflet de nos émotions qui se répercutent sur nos enfants..on essaye de leur donner le maiximum de ce que nous n'avons pas eus , ou que nous n'avons pas été... superbe article, que j'ai lu avec beaucoup de plaisir. bisous
Dany

mansfield 19/06/2009 16:16


Merci de m'avoir rendu compte de ton émotion.


Jakline 08/06/2009 22:59

Il est des empreintes qui sont sont moins éphémères que celles des pas sur le sable! Très joli billet, attendrissant.

mansfield 11/06/2009 14:22



Une empreinte doit toujours laisser une trace, c'est ce qu'il me semble.



india 08/06/2009 21:13

Les mamans, si pénibles et pesantes par moments mais dès qu'elles ne sont plus là, l'instant d'après elles nous manquent. Merci pour ce partage sincère. Bonne soirée

mansfield 11/06/2009 14:21


Eh oui, il faut goûter leur présence quand on les a encore.


Acellu Di Notte 08/06/2009 12:08

C'est vrai que l'histoire de nos mères influencent notre propre histoire...
Bel Hommage à ta maman.
Et belle griffe pour ce chat !!

mansfield 08/06/2009 14:46


Merci pour ta visite sur mon blog


Embrun 07/06/2009 17:58

Pour les chats, celui qui a gagné n'est pas forcément celui auquel on pense...

mansfield 08/06/2009 14:44



encore faut-il deviner qui a commencé...



Eric 07/06/2009 12:17

Sourires... Spirou, mon matou porte aussi l'empreinte de guerre des gangs de mon quartier dont une oreille en dentelle de Bruges...

mansfield 08/06/2009 14:43


Ah , ah , il n'y a pas que des aristochats...


~~Kri~~ 07/06/2009 11:47

L’avenir nous tourmente, le passé nous retient
Des empreintes restent, d’autres s’effacent

mansfield 08/06/2009 14:42


C'est pourquoi, il y a tant d'empreintes sur le sable, meilleures illustrations du temps qui passe.


Martine27 07/06/2009 10:54

C'est un bien bel hommage, c'est vrai que l'empreinte de nos mères sont parfois lourdes à porter, espérons que les nôtres ne le seront pas autant pour nos enfants, question de génération je suppose

mansfield 08/06/2009 14:41



Ta remarque est vraiment très juste, il ne faudrait pas peser sur nos enfants et pourtant...



douce+vitta 07/06/2009 00:29

bonne fête à toute les femmes amitiés

mansfield 08/06/2009 14:38


C'est tous les jours notre fête, autant le faire savoir! Bise à toi.


fango 06/06/2009 22:09

Il est très joli ton texte sur ta maman..et non, il n'ya pas que les gens qui forgent une personne, il ya aussi l'éducation (le grand débat entre l'acquis et l'inné...)
plein de caresses au chat blessé.
bonne soirée

mansfield 08/06/2009 14:40


Et oui on pourrait en écrire des pages, merci à toi


Jeanne+Fadosi 06/06/2009 21:13

Voilà un bien bel hommage à ta maman. Que de douce retenue. Merci

mansfield 08/06/2009 14:39


J'aime beaucoup la sensibilité de ton com, merci


Laure+H. 06/06/2009 11:47

Très bel article, très émouvant, sur la douce et forte empreinte de celle qui nous a donné la vie. Oui on passe sa vie à lui ressembler et à s'en détacher...

mansfield 06/06/2009 19:29


Tu as raison, c'est l'affaire de toute une vie. A bientôt.


Embrun 05/06/2009 21:21

Belle empreinte de maman...

mansfield 06/06/2009 19:29


Merci pour ta visite sur ma page. Bon WE à toi.


cigalette 05/06/2009 14:17

je vois qu'il ny a pas que mes deux chats qui se battent!! pauvre poupousse, bisou et merci bonne journée

mansfield 06/06/2009 19:28


Tu vois, c'est la guerre pour tout le monde, enfin presque. Bon WE à toi.


chaton 05/06/2009 13:24

très émouvant votre récit merci :-)

mansfield 05/06/2009 14:13


Merci d'y avoir prêté attention, à bientôt.


~~Dana+~~ 05/06/2009 12:46

Ton récit est profond....merci infiniment pour ce partage. Bisous

mansfield 05/06/2009 14:10


A bientôt  pour un prochain thème dans une communauté bien agréable.


Violette 05/06/2009 11:17

Merci mansfield, pour ce bel hommage, très touchant.
J'espère que ta cheville va mieux, depuis ta visite sur mon site !
Et parce que j'ai beaucoup aimé ton poste "potager", je t'invite à faire un tur sur mon site : ce week-end, si tu es parisienne, "Jardis Jardin" aux Tuileries...

Très bon week-end. Violette

mansfield 05/06/2009 14:07


Dommage, ce week end je vais à la campagne voir le potager de mes beaux parents, quelle ironie! Mais je vais de ce pas faire un tour sur ton blog. A bientôt.


bettyboop85 04/06/2009 23:19

une sacrée empreinte de ta maman !!

La griffe du chat waouhhh impressionnant !!

Bonne fin de semaine
Dany

mansfield 05/06/2009 14:05


Merci pour ta visite, ça ne t'a pas fait peur au moins, le chat!


muriel93 04/06/2009 21:09

houa la vache une griffe prés de l'oeil il en a eu de la chance celui-ci.
Et très belle hommage pour ta si gentille Maman passe une très bonne soiré et fait de très beaux rêves Amicalement.

mansfield 05/06/2009 14:13


Oh oui, mais ne le plains pas c'est un gros pépère qui ne manque pas de ressource. Et merci pour ta remarque sur ma maman. a bientôt, passe une belle après midi


Ninon 04/06/2009 18:39

Votre texte est d'une grande justesse; nous pouvons nous y reconnaître. Et cela m'a posé question à moi aussi ce modèle de mère. Vouqs avez touché à un universel de l'expérience humaine.

mansfield 05/06/2009 14:02


Très juste remarque, réfléchir sur soi c'est observer ses parents.


Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher