Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 10:00

Cela commence dès la sortie de l’aéroport, dès que la route s’ouvre devant le car. La méthode n’est peut-être pas bonne, se projeter  à l’extérieur  quand l’extérieur se cogne aux vitres d’un bus climatisé. Le dépaysement, la plongée dans ce monde, autre, survient comme un décor de Noël. Surprise et émerveillement. Images et clichés  pour de vrai. Mitraillés comme les souvenirs bombardent la mémoire, en vrac. Et dans l’avion au retour, on trafiquera dans sa tête un discours, pour les amis. Les subtilités, les variantes, nord, centre, sud Vietnam, glisseront ensuite dans le récit. Comme  pour Jason Bourne, la mémoire de la peau se livre par saccades. Comme pour Jack Kérouac, l’urgence, la hâte de tout retenir, exister ce n’est que ça, voir, obligent à cogner les mots comme des glaçons dans un verre.

 

Sur la route, rizières noyées ou chevelues, étendues vertes à perte de vue, buffles, zébus, chapeaux coniques trottinant au milieu, véritables banquiers des trésors du pays.

 

 20-juillet-2012-2813.JPG

 

Ca et là, en plein champ, des tombes telles des pagodes miniatures, vous initient en douceur. Manger, vivre, mourir, c’est pareil. En ville dans la moiteur, lacs, pagodes et temples se racontent des légendes avec la grâce policée de l’Orient.  

 

20-juillet-2012-2056.JPG

La pagode au pilier unique à Hanoï

 

Des scooters nombreux, anarchiques, quadrillent les rues comme des croisillons de pâte décorent une tarte.Visite des villes en cyclopousse, au plus près de l’effervescence, de la folie, au ras des camions. Plongée dans la marée toxique des gaz d’échappement. Des autochtones masqués, s’en prémunissent. Des filles se couvrent de la tête au pied, de peur que le soleil ne les noircisse. Ou  bien, dignes et droites elles conduisent leurs scooters comme de fiers destriers. Tiens, ces lycéennes toutes de blanc vêtues, dans le costume traditionnel, sont des papillons de jour à l’allure troublante. On peut aussi charger des paniers, des colis, des gâteaux, édifices périlleux, sortes de tours aveuglantes, et vogue le scooter !

 

20-juillet-2012-3441.JPG

 

Sur les trottoirs on se restaure. Sièges en plastique, tables basses et soupe Pho, baguettes et vermicelles. On mange tout le temps, beaucoup de légumes et vite, on s’active. Ah la ligne svelte et légère des asiatiques ! La nourriture, nems, riz, poisson, poulet, porc, crêpes, liserons d’eau, champignons, soupe, noix de coco, fruit du dragon, jacquier, mangue…Tant de recettes, de raffinement, peu de graisses, exemplarité diététique.

Le colonialisme est prégnant, s’impose par ses bâtiments de couleur ocre, aux volets verts. Il ne lui reste que cette légitimité-là.

 

20-juillet-2012-2045.JPG

 

Les marchés font leur folklore au ras du sol. Denrées périssables, viande ou poisson, on chasse les mouches avec des sacs plastiques. Odeurs fortes parfois rances, couleurs, confinement, caractéristiques.

 

 20-juillet-2012-3050.JPG

 

 Ces curieux paniers à balancier, les marchandises tanguent en leur creux. Flottants, dans la lumière étonnante du matin, les marchés du Delta du Mékong, petites villes sur l’eau, charrient pastèques, bananes et patates douces.

La baie D’Ha Long. Paysage grandiose de monts fracassés par la queue d’un dragon irrité. Désordre paisible, colère placide.  Mer verte, rochers couverts de végétation et chauves par endroits, bateaux, villages de pêcheurs, roches aux formes évocatrices, chien, poule, coq, chaussures.

 

20-juillet-2012-2100.JPG

 

La campagne. Cours d’eau émeraude,  camaïeu d’une verdure luxuriante, fleurs de lotus, nénuphars, papillons noirs, œufs d’escargot, libellules, bourdonnement d’insectes, cris de singes, et au loin des chèvres perchées dans les montagnes, des orchidées pleurant sur leurs flancs.

      20-juillet-2012-2133.JPG

 

C’est l’abord, ce qui reste en premier. Avant l’étude du Feng Shui, du culte de Boudha,  des ancêtres Chams, du communisme D’Ho Chi Min, des guerres d’Indochine et du Vietnam, et du Sadec de Marguerite Duras. Avant d’évoquer Vietminhs et vietcongs. Mais je retiens  surtout, une attitude, une coutume, un comportement ancestral, paysan, digne. Le vietnamien est un homme accroupi.

 

20-juillet-2012-2037.JPG

 

Ainsi il entretient ses rizières, vend ses légumes, mange la soupe, se poste le soir sur le seuil de sa maison étroite, prie son Dieu. Il est pauvre souvent, vit dans des cabanes en tôle parfois ; son humilité est sa grandeur. Au sol, à terre, sous un ciel souvent bas et gris, il allume un bâton d’encens dont la fumée lui permet de communiquer avec Lui, Tout Puissant, au firmament.

 

20-juillet-2012-1904.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield - dans ecriture de soi
commenter cet article

commentaires

writings2 30/09/2012 22:50

Des ambiances extraordinaire que tu restitues avec beaucoup de bonheur.

mansfield 01/10/2012 13:05



Merci de ton passage, à bientôt



valdy 27/09/2012 10:07

Un magnifique article entre journalisme et littérature. Oui, de la belle littérature de voyage qui a su m'emporter le temps d'une page. Bravo,
Valdy

mansfield 27/09/2012 23:18



Si ça ta plu, alors tant mieux, j'ai fait passer mon plaisir de la découverte



M'mazelle Jeanne 21/09/2012 21:17

C'est une superbe description, un magnifique témoignage de ton voyage lointain. Je suis allée en Thaïland il y a longtemps les émotions ressenties furent les mêmes! Tu as fait un reportage très
sensible et je te remercie beaucoup. Je reviendrai relire.. je suis fascinée par tes descriptions
Je te fais un gros bisou.
Jeanne

mansfield 22/09/2012 16:52



Merci Jeanne, j'apprécies vraiment ton commentaire qui me conforte dans l'idée qur nos témoignages en général sont plus intéressants que des documents purement descriptifs.



emma 20/09/2012 22:43

superbe reportage, merci infiniment de nous avoir conviés à te suivre, la baie d'Ha long, quelle splendeur ! la vedette sur grand écran du somptueux film "Indochine"

mansfield 21/09/2012 16:10



Merci Emma, c'est vrai cette baie est magique.



Amicalement Votre Vincenzo 20/09/2012 21:11

salut

de très belles photos,

A bientôt

Amicalement Votre

Vincenzo

mansfield 21/09/2012 16:05



Merc Vincenzo, à bientôt



Mireille 20/09/2012 13:27

Que c'est beau !! différent de chez nous aussi :) la pagode j'adore et le bâtiment en ocre WOW merci pour ce partage et ce voyage virtuel que tu nous offres, j'ai aussi reçu ta carte du Vietnam
hier trop contente !! je la poste d'ici le WE, gros bisou

mansfield 20/09/2012 21:28



Merci Mireille,  ah ouf, tu as enfin reçu ma carte!



Nina Padilha 20/09/2012 09:52

Je ne connais pas du tout ce pays.
Tu donnes envie de le découvrir...
Bonne journée !

mansfield 20/09/2012 21:07



Tout comme tu nous fais découvrir Agde à travers tes poèmes,  le principal étant l'émotion et non l'exotisme ou l'éloignement des pays visités.



Carole 19/09/2012 22:34

Un "reportage" vibrant de sensibilité, d'intelligence de l'autre. Et les dernières photos sont magnifiques.
Merci, Mansfield, de nous avoir offert bien plus qu'un récit de tes vacances, un vrai récit de voyageur.

mansfield 20/09/2012 20:55



Merci Carole, découvrir un pays c'est aller vers l'autre et se montrer soi même abordable, essayer tout au moins... 


 


 



rosinda59 19/09/2012 18:39

comme j'ai adoré faire ce voyage avec toi. Je suis fascinée par ce pays et en même temps j'ai peur que ma sensibilité à fleur de peau me laisse un goût d'amertume. De ne rien pouvoir faire... Mais
là aussi, ils ne demandent rien, ne veulent pas faire l'aumone et nous sommes loin je crois d'être des modèles de conscience et d'harmonie. Ils ont trouvé leur chemin et il faut le respecter...
L'argent a pourri notre société mais il reste encore des gens qui savent apprécier ce que la nature leur offre et ont le goût du travail et de la sueur qui rend leur nourriture, leur toit, ce goût
du courage et de la vertue... Tes photos sont superbes et nous entraient avec elles dans ce pays fascinant.... Merci pour tous ces commentaires, merci de me faire voyager à travers ton regard, des
pays que je ne connaitrai sans doute jamais - je rêve toute éveillée : quoi de plus beau et surtout quel merveilleux cadeau tu nous fais....
Bisous et bon voyage
régine

mansfield 20/09/2012 20:38



Merci Rosinda, j'apprécies ton commentaire qui me conforte dans l'idée de donner mon point de vue personnel sur les lieux que je visite, le plus souvent possible. Ton commentaire m'a
particulièrement touchée.


 



Alice 19/09/2012 16:06

Tu nous apportes une belle connaissance sociologique du Vietnam et de l'homem qui l'habite. Un carnet de voyage très réussi pour notre plaisir. Belle journée

mansfield 20/09/2012 19:58



Je suis comblée



Isabelle 19/09/2012 11:27

Merci beaucoup pour ce total dépaysement. J'ai aimé lire cet article tout en m'imprégnant de l'ambiance exotique à travers les mots et les jolis clichés.
Amicalement,
Isabelle

mansfield 20/09/2012 19:56



Merci Isabelle, à bientôt pour de jolis poèmes.



fanfan 19/09/2012 10:19

Tu as aimé, cela se devine dans ton texte et tes belles photos.! Un pays attachant sans nul doute !

mansfield 20/09/2012 19:55



Merci Fanfan, mais j'en dis tout autant de la Corse.



Marine D 19/09/2012 08:52

Une vie qui paraît plus riche, plus simple, plus grouillante, plus speed dans ls villes, encore que..., un autre monde, et tu me donnes envie de partir... alors rêvons à cet ailleurs...
Bonne journée Mansfield

mansfield 20/09/2012 19:54



Merci Marine, je dirais que c'est toujours un enrichissement de découvrir ailleurs, le plus important c'est de se laisser happer...



Coucou c'est l'ami Gégouska 19/09/2012 06:52

Un gros bisou du matin

Danièle CHANEAC 19/09/2012 00:28

Dépaysement garanti, les mots subliment les images, c'est un rêve en couleur !!! Merci pour ces reflets qui nous parviennent...

mansfield 20/09/2012 21:44



Merci encore à toi, à bientôt.



Cendrine 19/09/2012 00:19

Bonsoir Mansfield,

Cette évocation m'enchante... Ce voyage que tu nous offres est gorgé de grâce et tellement tactile... Je l'ai ressenti, au fil de tes lignes, et savouré comme le doux parfum des fleurs et la fumée
de l'encens caressant mon visage...
Tes photos sont sublimes, tes mots le sont aussi!
Merci beaucoup
Gros bisous et belle nuit
Cendrine

mansfield 22/09/2012 17:19



Merci Cendrine, ton commentaire très sensible me touche beaucoup



Joëlle Colomar 18/09/2012 22:50

Un bien beau tour d'horizon vietnamien... des images qui parfois surprennent. Bises. Joëlle

mansfield 20/09/2012 21:42



Merci Joëlle, un compliment que j'apprécie venant d'une photographe originale!



Malika 18/09/2012 20:42

Merci pour ce très bel article.

mansfield 20/09/2012 21:40



Merci Malika, à bientôt



Suzâme 18/09/2012 20:17

L'impression de faire partie de ton voyage. Ton carnet nous apprend beaucoup sur les conditions de vie des vietnamiens autant que leur cadre de vie... Mon père, dans sa jeunesse a vécu 7 ans à
Hanoï et Saïgon. Cela me rapproche de sa sensibilité même tout a changé sauf la misère. Un partage qui touche et nous rend lucide. Merci. Suzâme

mansfield 20/09/2012 21:40



La pauvreté est très visible mais les vietnamiens mangent à leur faim c'est déjà beaucoup, il reste pourtant tant à faire dans ce pays.. Merci Suzâme



louv' 18/09/2012 15:02

Voici un mini-reportage très personnalisé, tout en subtilité. Cela donne très envie d'aller là-bas, bien plus que les brochures touristiques !
A bientôt Mansfield.

mansfield 18/09/2012 19:35



Merci Louv', c'est ce que j'aime dans les voyages, en créer ma petite brochure au retour!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher