Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 10:00

 

Amboise-005.jpg

 

Un après-midi d’août 2008, le ciel est  gris et la Loire serpente longeant Amboise et ses tours. Puisque le printemps ne se décide pas ou parce qu’il prend son temps pour embaumer avril, j’ai décidé de feuilleter mon album virtuel et de m’arrêter à ce jour où  l’été n’était pas convaincant non plus.

Car lorsque je regarde cette photo, j’ai tout de même le sentiment d’accompagner le fleuve, de me couler dans son lit et de fuir loin devant moi. De chausser des bottes de sept lieux, de grimper sur les toits des maisons et de saluer les arbres. De converser avec eux, de glisser sur les feuillages comme on glisse sur la neige. Je me vois parcourant les chemins de ronde du château, contemplant les siècles qui ont enduit les remparts de fumée grise et rongé la pierre. Des drapeaux fleurdelisés me caressent le visage et je suis la reine du jour. Tout me paraît démesuré, le ciel moutonne et me déroule un manteau ouaté, je n’ai qu’à m’élancer pour m’y lover, la Loire s’étale à l’infini.  Tout me paraît minuscule et étroit dans  les rues en filets,  agrémentées de perles multicolores et scintillantes que sont les voitures.  Tout me semble pointu et coupant, les toits, les cheminées, les tours. Tout est métallique et froid, tout est lourd, orageux, pesant.

J’ai envie de piaffer, de ruer, de m’envoler et de stopper net dans ma course, d’appréhender l’espace autour de moi comme en apesanteur, de ressentir de l’ivresse, la caresse du soleil sur ma peau et la fraîcheur du soir tombant. L’attente fébrile d’un printemps tardif est frustrante et grisante à la fois. Autant qu’une journée d’été durant les vacances, quand la lumière se refuse.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield - dans ecriture de soi
commenter cet article

commentaires

Catheau 20/04/2013 09:59

Le coeur et la plume en camaieu de gris ardoise...

mansfield 21/04/2013 16:12



Je vous remercie Catheau de parcourir les pages de mon blog, avec des remarques toujours très justes.



marine D:0019: 12/04/2013 13:40

Encore un très joli texte plein de vivacité et qui nous emporte au pays de l'enfance... Bises Mansfield

mansfield 12/04/2013 16:56



Merci Marine, bon WE, j'espère qu'il fera beau dans ta campagne!



juillet58edwige 11/04/2013 06:41

moi , je soupire et me lasse d'attendre en rase campagne , une éclaircie ! bise

mansfield 12/04/2013 16:38



Chut, écoute, le beau temps arrive en fanfare!



flipperine 10/04/2013 23:38

comme c'est beau Amboise mais là le soleil arrive chez nous il est installé

mansfield 12/04/2013 16:37



Alors je parie que tu l'as capturé pour ne plus le lâcher.



écureuil bleu 10/04/2013 21:33

Je n'ai vu Amboise que de loin, mais c'était déjà très beau. Tu me donnes envie de le visiter. Bonne soirée

mansfield 12/04/2013 16:36



Alors, fonce, c'est le printemps, ce doit être magnifique.



mel-and-tof 10/04/2013 15:06

Bonjour chère Mansfield
Merci pour ce beau rêve auquel j'ose m'associer par désir d'évasion
Merci pour ces mots si enchanteurs
Bonne soirée mon amie
Bisous
Méline

mansfield 12/04/2013 16:35



Merci Mel, il faut dire que ton univers est tout aussi passionnant.



lizathenes 10/04/2013 14:48

Point de vue intéressant !

mansfield 12/04/2013 16:35



Merci Liza, à bientôt chez toi.



Jeanne Fadosi 10/04/2013 11:42

C'est fou ce que la qualité du ciel impacte sur le moral. Mais la Loire est belle même ainsi vue bien au chaud depuis mon écran d'ordi ...
belle journée

mansfield 12/04/2013 16:34



Merci Jeanne d'avoir regardé couler La loire avec mes yeux!



Marc Lef 10/04/2013 11:32

A propos (pour répondre à ton com), je suis un peu déçu, personne n'a semblé relever mon jeu de mots final!

mansfield 12/04/2013 16:30



Oh, tu sais (entre nous), c'est que chacun préfère les fraises au sucre ou à la chantilly!



rosinda59 10/04/2013 11:09

magnifiquement évoqué ces souvenirs au travers d'une photo.
C'est vrai que lorsque la morosité semble vouloir faire de vous son plat favori, se souvenir d'instants finalement heureux vous mettent sur le chemin de l'optimisme. Tout prend une allure
différente. Comme dans un livre où se mélange l'écriture et son interprétation, nous voyageons dans nos souvenirs. Cette petie boite tout au fond de notre cerveau où se trouve notre sourire.
Merci à toi
bisous
régine

mansfield 12/04/2013 15:50



Magnifiquement dit Rosinda, merci à toi



Malika 10/04/2013 10:22

L'hiver est trop long en effet!

mansfield 12/04/2013 15:49



Heureusement qu'il y a de beaux tableaux pour apporter le printemps!



jill bill 10/04/2013 10:15

Coucou mansfield... Ah plonger dans ses photos souvernir d'hier donne des frissons d'excitation, les années se suivent et ne se ressemblent pas, qu'en sera t'il d'août 2013 ?

mansfield 12/04/2013 15:44



Oh alors là, je n'en encore strictement rien, je suis en train de refaire ma salle de bain, alors question budget, on va se freiner.... BON WE Jill



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher