Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 08:00

Chez Quichottine, le défi 98 consiste en une conversation entre fleurs en respectant leur langage.

 

bouquet.jpg

 

Elles m’avaient avertie, chacune dans son langage. Il avait fallu que je les calme et les oblige à se taire puis à s’exprimer à tour de rôle, sans se couper la parole. Mais c’est qu’elles m’enivraient, dodelinant du chef à qui mieux mieux.  De vraies tigresses, de vraies ogresses ! Elles gonflaient leurs jolis pétales nervurés comme  les petites filles font tourner leurs jupes. Dressées sur leurs tiges, révoltées, elles hurlaient au mensonge, à l’hypocrisie.

Lilas blancs, impatiences, roses en boutons et oeillets me suppliaient de ne pas succomber. De ne pas fourrer mon nez dans leur parfum trompeur. Une déclaration d’amour pur, puissant,  passionné… Mon œil ! Ne sois pas bête. Je suis pour l’amour libre disait l’œillet et moi pour l’amitié poursuivait le lilas. Les roses  m’assuraient qu’il ne tiendrait pas ses promesses.

Regarde disait la violette, je feins la modestie, l’humilité. Quant à moi ajoutait la tulipe jaune, focalise toi sur ma couleur. Elle ne traduit pas l’amour  ou sa force, mais la fuite et l’infidélité. Un bégonia  se prétendait cordial, un camélia m’assurait de son estime. Un cyclamen louait ma beauté, me jurait fidélité, tandis qu’un brin de muguet m’annonçait le retour d’un hypothétique bonheur. Ce bouquet ne signifiait rien, je ne disposais que  de ce dont j’avais envie de croire. Une orchidée raffinée, une pervenche mélancolique désignaient un mimosa à l’ardeur platonique. Il n’osera rien indiquaient-ils, cet homme te fait marcher. Un freesia enfonçait le clou, ce type résiste, il ne veut pas de toi, même s’il prétend le contraire.

J’avais découvert le billet glissé entre deux immortelles qui semblaient dire, désolées : tu appartiens aux souvenirs. Quatre mots griffonnés sur un carton glissé dans une enveloppe. Quatre mots fanés : je te quitte, adieu.  La farce était trop belle, et les fleurs m’avaient acceptée comme l’une des leurs, elles m’avaient prévenue, en douceur. Je me souviens, j’avais ri aux éclats.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield - dans divagation
commenter cet article

commentaires

enriqueta 23/03/2013 09:47

Très délicat de leur part! Oui, les fleurs sont des compagnes bien agréables.

mansfield 24/03/2013 15:43



Merci Enriqueta, à très bientôt!



Tricôtine 20/03/2013 10:48

Bonjour Mansfield, tu as su m'emporter dans ton histoire me laissant suspendue aux lèvres de ce bouquet varié .... le mot de la fin tombe comme un couperet et pourtant les fleurs nous avaient
prévenues ! merci j'ai adoré c'est presque une scène de cinéma ! gros bizzzoux

mansfield 21/03/2013 19:34



Merci Tricôtine, j'aime beaucoup ton interprétation du texte, à bientôt.



Cendrine 19/03/2013 19:24

Ton texte est une merveille!
Il attise le merveilleux d'une caresse parfumée, puisant dans ce langage profond, magique, mystique, suave, facétieux qu'est celui des fleurs des trésors de charme, beaucoup d'humour et de
sensualité.
Je suis totalement conquise, gros bisous
Cendrine

mansfield 21/03/2013 19:41



Merci Cendrine, je ne peux que te lire avec ravissement, bonne soirée à toi.



mel-and-tof 19/03/2013 17:15

Bonjour à tous

TOUTES MES EXCUSES pour ce copié collé

Je rentre des urgences de l'hopital où j'ai passé la nuit pour ma fille aînée qui, hier soir vers 0h30, a eu un malaise dû à sa gastro et a chuté du haut de l'escalier, j'ai appelé les pompiers car
elle restait au sol, elle a repris ses esprits quand les pompiers sont arrivés, elle s'est fracturé le coccyx.... J'ai eu très peur, aussi, je vous envoie à tous ce copié collé et je vais essayer
de dormir

Je reprendrai mes réponses à vos commentaires demain, aujourd'hui c'est impossible, trop d'émotions, ne m'en veuillez pas, je pense à vous, mais c'est la loi des séries... La guigne.... Je
reviendrai lire votre article demain !

Bonne journée à tous

Gros bisous

Méline

mansfield 21/03/2013 19:40



Mon Dieu Méline, que de soucis coup sur coup, j'espère que tout va mieux et je vous souhaite à toutes deux un très bon rétablissement. A bientôt pour d'autres partages.



fanfan 19/03/2013 15:20

Il faut parfois se méfier des fleurs et de leur langage trompeur !!
Un joli bouquet !

mansfield 21/03/2013 19:38



Merci Fanfan, ah les fleurs j'ai hâte de les voir surgir! 



jill bill 19/03/2013 11:10

Voui côté net, il m'a fallu recâbler la box, pfffffffff !! Bises de jill

mansfield 19/03/2013 11:11



Tant mieux alors, à bientôt!



Malika 19/03/2013 07:25

Superbe!

mansfield 19/03/2013 11:08



Merci Malika



marine D:0019: 19/03/2013 07:24

Ah elles t'avaient bien prévenue mais quand on ne veut pas y croire ! On se berce de parfums et d'illusions ! Joli texte...
Bisous Mansfield

mansfield 19/03/2013 11:12



Merci Marine, eh oui, c'est qu'elles savent séduire!



Catheau 19/03/2013 06:46

Dites-le avec des fleurs... Quel goujat !

mansfield 19/03/2013 11:14



N'est-ce pas, il vaut mieux s'enivrer du parfum et penser à autre chose, surtout quand le printemps arrive.



coucou c'est l'ami Gégouska 19/03/2013 05:41

C'est avec une brassée de roses que je te présente mes hommages matinaux gros bisous

mansfield 19/03/2013 11:15



Oh merci Gegouska, ce qui me rassure c'est chez toi c'est sincère! Bonne journée à toi.



Alice 18/03/2013 17:51

Parfois, on aime y croire un instant, ou plus longtemps pour les rêveuses, au grand amour, heureusement les fleurs sont plus sincères et viennent rappeler la vérité, se détacher de l'illusion,
elles sont fleurs, juste une fleur.
J'aime ton texte :-)

Amitiés

mansfield 19/03/2013 11:13



Merci Alice, il faut toujours sortir du rêve dans la vie, malheureusement!



leblogdhenri.over-blog.com 18/03/2013 17:28

Bonjour Mansfield,

Bravo à toi por ta manière de relever cedéfi. Pour ma part n'ayant pas eu de news l'annonçant je l'ai complètement oublié. Bien amicalement et encore bravo.

Henri.

mansfield 19/03/2013 11:20



Mais cela ne t'empêche pas d'avoir une belle curiosité sur l'actualité, merci de ton passage Henri.



Nina Padilha 18/03/2013 15:40

Bien ficelé, tout ça !
Bravo !

mansfield 19/03/2013 11:19



Merci Nina, à bientôt. 



Joëlle Colomar 18/03/2013 15:00

Bravo, voilà un bouquet fleuri de mots bien varié. A chacun son caractère, c'est ce qui en fait la beauté. Amitiés. Joëlle

mansfield 19/03/2013 11:18



Merci Joëlle, à bientôt sur tes pages.



Quichottine 18/03/2013 12:55

Magique !!!

Elles t'ont toutes parlé, et finalement, ce sont les immortelles qui ont eu le dernier mot.

C'est superbe, Mansfield.
Merci pour cette participation dont l'originalité n'a d'égale que la justesse de chaque mot.

Passe une douce journée. Encore Bravo.

mansfield 19/03/2013 11:18



Merci Quichottine, ton commentaire me touche beaucoup



flipperine 18/03/2013 12:24

les fleurs sont belles et délivrent de bons et mauvais messages comme les gens qui parlent

mansfield 19/03/2013 11:17



Tout à fait, à nous de voir qu'elles sont là pour égayer nos journées avant tout!



albireo 18/03/2013 11:17

Superbe ! je te renouvelle encore une fois toute ma sincère admiration ! Chapeau bas !!
Belle journée !

mansfield 19/03/2013 11:16



Merci Albiréo, écrire ce genre de texte m'amuse beaucoup, alors...



lizathenes 18/03/2013 10:35

Bien joué ! Ton texte est vraiment très intéressant !

mansfield 19/03/2013 11:08



Merci Liza, à bientôt.



jill bill 18/03/2013 08:17

Bonjour mansfield... Ah si tu ne comprends pas la langue d'un bouquet le mot joint lui... Voui rions en ! Merci à toi et bon lundi... fleuri !

mansfield 19/03/2013 11:08



Merci Jill, 'espère que tes ennuis d'ordi sont finis!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher