Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 08:00

 

" Le défi 86 vient de chez Hauteclaire : Il ou elle a disparu dans des circonstances étranges, tragiques, mystérieuses. L'histoire dit que ses jours se sont arrêtés, et que le livre est fermé.

Pourtant ....

Vous avez retrouvé un document, une archive, dans le fond de votre grenier, dans un rayonnage de bibliothèque poussiereux, et maintenant vous savez.

Vous savez que il ou elle n'a pas fini ses jours comme il a été dit, que tout n'a pas été dit, et que cette personne a vécu , ailleurs, dans le secret.

Il est temps de lever le voile, à vous de le faire ! De nous dire comment c'est arrivé et  ce que cette personne est devenue, après ..."

 

 

Elles sont parties en 1982.  C’est ce qu’on m’a dit. A quelques jours d’intervalle. Joëlle d’abord, le 15  mai, Romy ensuite  le 29. Et j’ai dû continuer avec ça, la perte de l’enfance, de l’adolescence, de l’insouciance. Elles m’ont laissée tomber. C’est ce que j’avais pensé au début, je leur en ai voulu, je n’avais plus de modèle. Joëlle la blonde, était ma grande sœur, elle avait la fraîcheur, la jeunesse et une voix superbe. Et elle lançait la mode dans les magazines, je copiais son look, écoutais ses conseils, fredonnais ses chansons. J’étais Pomme, allais faire un tour sous la pluie, le soir après dîner et souhaitais qu’un garçon rêve encore de moi.

 

Joëlle

 

Romy la brune, était La femme que je deviendrais. Belle solaire, digne, malgré les épreuves. Elle avait le charme juvénile de Sissi, était l’égérie des ferrailleurs, plongeait divinement dans la piscine, serait devenue ma banquière. Et j’aurais adoré bavarder d’histoires simples et des choses de la vie avec la passante du Sans Souci en dépit de ses blessures.

 

Romy


On m’a raconté des tas de choses pour les ternir à mes yeux, Romy buvait, Joëlle se droguait. Mais tout ça moi, je m’en fichais. Quand elles apparaissaient sur l’écran, au cinéma ou à la télévision, je me sentais belle et sûre de moi. J’étais en phase avec mon siècle et ma jeunesse. Tu peux comprendre, toi, qui adores Kristen Stewart et Rihanna. J'ai pour ma part un carré d'actrices françaises et quarantenaires aujourd'hui: Charlotte Gainsbourg, Julie Depardieu, Karine Viard, Emmanuelle Devos. J'apprécie leur jeu, mais aucune ne se détache. Parmi les jeunes chanteuses, il y a Zaz et Coeur de Pirate. Quels sont tes choix , toi qui as vingt ans …

Moi ces artistes, je les adorais. Pour me persuader de décrocher, on m’a indiqué leurs tombes, Joëlle à Montparnasse, Romy à Boissy-sans-Avoir. Et alors, ça ne signifie rien pour moi. Je n’ai même pas eu à mener d’enquête. La preuve, je les ai croisées au Deux Magots l’autre matin, devant un café et des croissants, au milieu d’une foule d’étrangers qui jouaient les intellectuels. Deux petites dames alertes, en jean et chemisier. Romy a 74 ans e Joëlle bientôt 60. Remarque, j’y ai bien aperçu Simone, Jean Paul et leurs amants respectifs. Mais je me suis installée à la table d’à côté, l’air de rien. Elles n’ont pas vu que je les avais reconnues. Elles ont coupé leurs cheveux, ont de la vie coincée dans les rides et un maquillage discret. Elles parlaient de l’école du spectacle qu’elles avaient ouverte et qui marchait fort. Elles avaient choisi de continuer dans ce monde-là, mais loin des tapis rouges. Je ne peux pas citer tous les comédiens, tous les chanteurs qu’elles ont formés. Ce serait trop long. Romy voulait passer la main, sa fille est d’accord pour reprendre paraît-il, et Joëlle cherche des sponsors pour lancer une ligne de vêtements. Elle a contacté H et M que ça intéresse en partenariat avec Olivia Ruiz . J’ai tendu l’oreille quand elles ont évoqué leur vie privée, il faut dire qu’en terrasse, sur le boulevard Saint Germain, ce n’est pas facile. Romy aimerait avoir des petits enfants, elle revoit Alain de temps en temps, et elle souhaiterait créer un musée Jean-Claude Brialy. Quand  à Joëlle, elle évoque Serge, son ancien compagnon du groupe «  Il était une fois », sans trémolo dans la voix. Elle reste en contact avec Laurent Voulzy qui sait parler de fleurs et d'amour avec des bulles, sur ses musiques, très travaillées. Calmes et sereines, elles sont. On m’a menti, je te dis.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield - dans divagation
commenter cet article

commentaires

Nais' 30/09/2012 15:25

Je découvre de nouveaux visages à des artistes que je n'ai pas vraiment connu... C'est adorable, cette imagination de ce qu'elles auraient été aujourd'hui !
Moi je veux bien croire qu'elles sont encore là..

mansfield 30/09/2012 17:25



Merci d'avoir joué mon jeu, après tout, c'est bien agréable de refaire le monde, on pourrait esayer dans de nombreux domaines....



Tricôtine 28/09/2012 12:09

Bonjour Mansfield, il aurait été dommage que tu ne sois pas allée aux deux magots... Joli retour en arrière pour moi aussi, grâce à toi !! une idée originale le récit de leur présent, et si c'était
vrai ?? ... bizzzoux merci pour tout ce beau monde dont beaucoup font partie de mes coups de coeur !

mansfield 28/09/2012 14:53



Merci Tricôtine, l'imagination, il n'y a rien de mieux...



Mireille 27/09/2012 23:22

Coucou Mansfield, quelle inspiration tu as là... on voit bien que c'est du vécu :)) bises

mansfield 28/09/2012 14:48



Merci Mireille, j'avais en effet beaucoup d'admiration pour ces deux artistes



catiechris 26/09/2012 21:03

J'en pense que tu es merveilleuse ! tout autant que ces actrices que tu fais revivre...

mansfield 27/09/2012 23:10



Merci Cathie, attention avec tous ces compliments, je vais prendre la grosse tête!



écureuil bleu 26/09/2012 21:03

Quel joli texte, hommage à cette chanteuse que j'adorai aussi. Romy était belle et jouait bien mais je me sentais moins proche d'elle...

mansfield 27/09/2012 23:09



Nous avons ou avions toutes et tous nos chouchous qui nous rappellent une époque de notre propre vie, et  nous souvenir fait un bien fou! Merci à toi.



enriqueta 26/09/2012 19:02

Très belle imagination pour évoquer ces artistes qui nous manquent. Je suis toujours en deuil de Daniel Balavoine, le temps n'y fait rien.

mansfield 26/09/2012 21:09



Aïe, ces douleurs très personnelles ont toujours quelque chose à voir avec nos vies au moment de leur décès, comme quoi les artistes nos sont très familiers..;



Sonia 26/09/2012 14:08

Quel bel hommage ! Un très beau texte. Merci pour ta visite sur la pointe de mots.

mansfield 26/09/2012 20:13



Merci Sonia, je retourne chez toi dès que possible!



Coucou c'est l'ami Gégouska 26/09/2012 07:35

Un coucou sous la pluie ce matin gros bisous

mansfield 26/09/2012 20:02



Eh oui, faut pas rêver Gegouska!



Suzâme 25/09/2012 21:34

Avec ce défi, tout était permis. Là, je sens derrière ta belle imagination d'enfant, une nostalgie qui commence à mûrir. Elle est belle et donne profondeur au regard. J'ai été touchée comme si tu
t'étais confiée. A bientôt. Suzâme

mansfield 26/09/2012 20:02



Merci Suzâme, A très bientôt pour de beaux partages dans tes textoésies.



M'mazelle Jeanne 25/09/2012 15:33

Chére Mansfield, j'aime ton défi!
C'est merveilleux d'avoir eu l'idée de les faire revivre.. de les revoir tels qu'ils pourraient être maintenant.. Nous les avons aimés, nous nous voyions dans eux, même coiffure, même style..Comme
ils étaient beaux et talentueux. Oh Sissi ma belle que ton destin fut tragique... Je crois bien que j'étais à la table à côté de toi lorsque nous les avons vu !
Avec amitiés je t'embrasse.
Jeanne

mansfield 26/09/2012 19:55



Ah je savais bien que je n'avais pas la berlue! Merci à toi Jeanne



Marine D 25/09/2012 15:12

Eh oui Montgomery Clift, exact j'avais sa photo dans un cahier et James Dean aussi, mais nous n'étions pas obsédés par les acteurs c'est certain !
Bonne soirée Mansfield

mansfield 26/09/2012 19:53



Beucoup moins que certains jeunes aujourd'hui... Manque de repères peut-être....



leblogdhenri.over-blog.com 25/09/2012 15:10

Bonjour Mansfield,

Elles étaient merveilleuses, tu les a parfaitement fait revivre, Touchante résurection. Bravo. Bises amicales.

Henri.

mansfield 26/09/2012 19:52



Merci Henri, je me suis baucoup amusée à les réinventer.



Monique Macalou 25/09/2012 14:25

J'aime ces souvenirs.

mansfield 26/09/2012 19:52



Merci Monique à bientôt.



Cendrine 25/09/2012 13:38

Bonjour Mansfield,

Ah que j'ai pris plaisir à me faufiler dans ce café mythique pour y savourer ton récit gorgé de poésie et de magie!

Elles étaient bien là, ces deux égéries que nos coeurs ne pourront jamais oublier et ton talent littéraire leur a redonné vie...

Un grand bravo pour ce travail artistique fort réussi et surtout, merci!

Excellente journée, bisous

Cendrine

mansfield 25/09/2012 14:43



Merci Cendrine, je suis comme toi sous le charme du Bvd Saint Germain et de ses mythes, alors si je t'ai fait plaisir, je suis ravie.



Hauteclaire 25/09/2012 02:55

Bonsoir Mansfield,
une révélation qui "colle" parfaitement à ce défi, et qui nous ouvre des horizons sur ces destins trop tôt refermés, ou que nous avons cru tels ...
Merci pour cette très belle page d'écriture, et ses souvenirs de jeunesse que tu partages .
Gros bisous à toi

mansfield 25/09/2012 14:40



Merci Hauteclaire d'être entrée dans mon jeu facilement...



Carole 25/09/2012 00:30

Ils vivent toujours, ceux qui sont passés de l'autre côté, sur la pellicule. Une des forces du cinéma - même si parfois, chez Woody Allen, ça coince un peu...

mansfield 25/09/2012 14:39



Woody Allen a ceci de bien qu'il ne laisse pas indifférent. On l'aime ou on le déteste. Ca n'est pas grave, car s démarche participe aussi de ses fascinations.



Thaddée 24/09/2012 21:49

"Une deuxième chance" aurait pu s'intituler ce récit qui donne à Romy un surplus de vie, une vieillesse tranquille. C'est vrai qu'on n'est pas sans imaginer quelle aurait été la vie de celle-ci, de
celui-là, morts depuis si longtemps. Pour moi, je me suis toujours demandé si Rimbaud serait revenu à l'écriture s'il avait pu rentrer d'Abyssinie en bonne santé. Mais peut-on réécrire leur
histoire... Un beau sujet de réflexion. Bonne soirée Mansfield, à bientôt !

mansfield 25/09/2012 14:33



Merci Thaddée, c'est vrai Rimbaud est un mystère pour moi.. Se sensurer, si tôt, si vite: S'être dit que la vie était ailleurs...



Malika 24/09/2012 21:33

Très bonne soirée.

mansfield 25/09/2012 14:31



Merci Malika, à bientôt



Jeanne Fadosi 24/09/2012 19:58

une histoire tout à fait émouvante ...bises

mansfield 25/09/2012 14:30



Merci Jeanne, j'avais envie d'y croire....



Marine D 24/09/2012 19:21

Tu as raison cultivons nos rêves, imaginons ces femmes superbes qui continuent à vivre, certains détourneraient la tête devant leur rides mais pas toi...
Pour ma part, jeune je n'ai pas eu ce genre de modèle, pas de télé, peu de ciné, mais je me souviens d'avoir adulé Gérard Philippe, on écoutait Charles Trenet, et surtout ensuite Brassens, Ferré,
Barbara, Montand, et cet acteur américain si beau qui est mort jeune, grand ami d'Elisabeth Taylor, je préférais Audrey Hepburn à elle, bien plus fraîche et spontanée...zut le nom de cet acteur
m'échappe, je crois qu'il s'est suicidé, mais c'est déjà ancien...

mansfield 25/09/2012 14:30



James Dean, Montgomery Clift? Ca n'est pas grave, ce qui est marquant, c'est que chaque génération a ses repères! merci Marine



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher