Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 10:00

 

Le casse tête cette semaine chez Sherry est: qu'est-ce qui te fait plaisir?

 

images--98-.jpg

 

 

Elle ne sait pas d’où vient cette boule au creux du ventre ni pourquoi. Comme si elle attendait quelque chose ou quelqu’un, que c’était sans cesse remis à plus tard. Que sa vie, tous les événements de sa vie ne tendaient qu’à ça. Elle se lève le matin, se fait belle, s’entretient grâce au sport, mange des glaces aussi, regarde la télé ou traîne dans les magasins dans l’attente d’un jour précieux. Comme si elle vivait ce jour tous les jours, qu’elle s’y préparait en se disant ce sera aujourd’hui. Si ce jour arrive, ça lui fera plaisir.

 

*****

 

Il faut se dire qu’écrire c’est du sérieux, que c’est vital pour soi. Trouver un sujet qui ne soit pas banal, quelque chose qui pète. Et surtout écrire tous les jours, construire des phrases à s’étourdir. Avancer dans l’oubli de soi, pour se réinventer. Se défaire  d’une vie lisse, prévisible, conventionnelle. Il y a tant de choses à raconter et qu’on n’a pas vécues forcément. Décrire des émotions que l’on n’a jamais ressenties. Montrer qu’on souffre atrocement. Souffrir atrocement et raconter qu’on n’a jamais rien éprouvé. Y parvenir lui ferait plaisir.

 

*****

 

J’ai besoin d’une attestation de dépôt, au service des impôts. J’entre dans une petite salle avec deux bureaux en vis-à-vis et une fenêtre étroite sur la cour. Des ordinateurs cachent la vue et deux types ahuris et mal rasés me demandent ce que je veux.Un tampon et une signature sur la première page photocopiée du bilan comptable suffisent. Eux ne le pensent pas. Il faut trois plombes pour rédiger ce document et l’ordinateur beugue au moment de l’impression.  J’avise des coquelicots au mur et la montagne comme une invite. Un calendrier avec des rocks stars et un avis de mise en demeure traînent sur le bureau. Le type explique que ça beugue, j’avais compris. Ca ne fait jamais ça d’habitude alors le collègue décide d’intervenir. Il rédige ce fameux document, j’entends le chuintement de l’impression. Le type se tire laissant l’autre le récupérer et me l’apporter. Si on pouvait se passer de paperasse en France, ça me ferait plaisir.

 

*****

 

Elle l’a revu sur une vidéo, il y a deux jours. Tout gris et blanc avec une tête de PDG, de type qui en voulait et qui a réussi. Costume gris comme les cheveux, et le même sourire,  le même phrasé qu’avant. Assurance, séduction. Son sentiment ? Il est bel homme, lui aurait-il plu dans la vie de tous les jours ? Elle se dit que n’importe lequel de ces types au  job décisif, important, l’aurait entravée. Elle aurait été l’épouse de, celle qui suit et se met entre parenthèses. Difficile d’exister dans l’ombre d’un aigle. Ca ne lui aurait pas fait plaisir.

 

*****

 

Repas avec Madame  Sarfati. Amusante,  sympathique, ouverte, elle parle de la bamitzva de son fils, les vingt tables, autant de vases à fleurs, la réservation de la péniche, le thème de soirée, le poker peut-être… Elle parle chiffon et l’autre s’emmerde. Elle  ne peut pas s’intéresser à ça. Entendre citer les oncles, les tantes, la famille qui risque de critiquer, de louanger, tout ça l’énerve. L’autre n’a pas de famille, ni d’amis, ni de  vie sociale. Les gens auxquels elle s’adresse le plus  souvent, sont ceux à qui elle dit bonjour, comment allez-vous, par politesse sans écouter leur réponse. Si elle avait eu un parent, ce joli babla lui aurait fait plaisir.

 

*****

 

Dans ce bar branché,  ils s’observent, se cherchent, se jaugent et jugent de leur pouvoir de séduction. C’est un clignement d’œil, un battement de cil, une geste de la main, la manière de lever son verre de rouge ou de rosé, de fourrer ses cacahuètes une à une dans sa bouche, de dodeliner du chef en secouant une longue chevelure lisse et raide. Si ces rencontres ont un sens, ça  leur fera plaisir.

 

*****

 

Pris le métro. Tellement de monde que deux jeunes sourdes et muettes trop bavardes ont failli me fourrer leur doigt dans l’œil. J'ai éclaté de rire. Inquiètes, elles m’ont dévisagée, puis elles m'ont souri. Cela m’a fait plaisir.

 

*****

 

Elle s’est mise en colère contre elle-même, son impuissance, son handicap, son bras mutilé, ce pauvre moignon, tout juste capable de lever son sac.  Coupé peu après le pli du coude. Impossible d’instiller les gouttes dans ses yeux tous les quarts d’heure, dans l’heure précédant son examen chez l’ophtalmo. Alors elle hurle, sa voix monte dans les aigus et ses yeux sont des lacs de colère. Malgré tout, son brushing est impeccable et la laque maintient un mouvement. Ca tangue d’un bloc sur sa tête comme un flan à la vanille. Si je l’aide, ça lui fera plaisir.

 

*****

 

images--100-.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield - dans personnage singulier
commenter cet article

commentaires

Monique Macalou 04/06/2012 14:09

Merci pour le partage

valdy 24/05/2012 11:43

Un kaléidoscope de nos humanités vraies ou possibles,
J'ai beaucoup aimé,
Valdy

mansfield 24/05/2012 16:36



Que dire, encore une fois merci à toi.



Mireille 20/05/2012 15:46

J'arrive par hasard sur cette page et j'aime, mais alors, BEAUCOUP! Toutes ces scène de la vie quotidienne racontées avec simplicité sont d'une efficacité redoutable. bravo!

mansfield 20/05/2012 20:21



Je suis ravie que cela  t'ait plu, ces petites choses simples sont le sel de la vie.



écureuil bleu 18/05/2012 16:40

Merci pour ces petites contrariétés si bien racontées...

mansfield 18/05/2012 18:22



Des petits moments de vie, du quotidien banal mais c'est qui fait nos journées. Merci à toi



fanfan 18/05/2012 14:12

Des anecdotes qui ne se ressemblent pas mais qui tendent vers ce qui peut faire plaisir. Beaucoup de petits plaisirs simples et nécessaires

mansfield 18/05/2012 18:36



Le plaisir est quelque chose de simple, on se complique tellement la vie parfois!



catiechris 17/05/2012 14:17

simple non pas comme bonjour, mais comme plaisir, instants saisis capturés et racontés ! Bon jeudi !

mansfield 17/05/2012 14:52



Merci à toi qui prend le temps de me lire, encore.



Amicalement Votre Vincenzo 17/05/2012 11:45

écrire = plaisir

Bon WE

Amicalement Votre

Vincenzo

mansfield 17/05/2012 15:04



Tout à fait, cent pour cent d'accord avec toi! Bon jeudi.



Nina Padilha 17/05/2012 09:32

Restons zen...
Répète après moi : AAAAAAOOOOOMMMMMMMM...
Encore.
Encore.
Encore.
Encore.
Encore.
Encore.

mansfield 17/05/2012 15:03



Mais c'est que je vais m'endormir, tu me prêtes ton hamac?



Tata Tounette62 17/05/2012 08:31

De petites scènes de vie savamment décrits grâce à tes yeux et ta plume !
Bises, bonne journée

mansfield 17/05/2012 15:01



Merci à toi, à bientôt dans ton Nord que tu nous fais bien visiter.



ALBIREO 16/05/2012 22:23

Une façon très originale de traiter ce sujet. Ces petits bouts de vie sont passionnants à lire. Bravo!!
Bonne soirée

mansfield 17/05/2012 15:00



Merci à toi, à bientôt pour partager les tiens.



Martine 16/05/2012 13:11

Bonjour Mansfield,

Des petites scènes de vie , parfois si banales que tu réussis à rendre passionnantes. Mais il me semble te l'avoir déjà dit.
La scène du métro m'a faite rire moi aussi. J'ai assisté à quelque chose de semblable. Deux sourds qui se "criaient après". Je ne connais pas le langage des signes mais ça avait l'air sérieux!
Z'étaient pas contents du tout! :)

Bonne journée à toi
Martine

mansfield 16/05/2012 18:47



C'est leur communication qui m'épate, ils sont bien plus bavards que nous! Merci à toi Martine



lizagrèce 16/05/2012 12:22

Ce qui fait le bonheur de l'un ne fait pas forcément celui de l'autre ..
J'aime beaucoup le texte sur la scène dans le métro ...

mansfield 16/05/2012 18:46



J'avoue qu'elle m'avait beaucoup impressionnée! Merci Liza.



sherry 16/05/2012 11:18

comme quoi parfois, le plaisir tient à peu de choses... je suis ravie de cette publication.. merci merci...

mansfield 16/05/2012 18:45



Tout à fait, pas besoin de chercher loin!



jill bill 16/05/2012 10:14

Bonjour mansfield... Un moi contre beaucoup de leur... Tu y a pensé aux autres ! J'admire tes écrits sur le casse tête ! Belle journée et rassure-moi fait toi plaisir au pluriel... Bizzz jill

mansfield 16/05/2012 18:44



Merci Jill Bill, je pense à moi ne t'en fais pas, te lire est déjà l'un de mes petits plaisirs! Pirouette, cacahuète!



Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher