Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 20:42

Juste avant les vacances. Vous savez cet état d’esprit dans lequel on se trouve. Un grand ras le bol, un besoin de soleil et d’écouter le bruit des vagues. On alors une envie d’alpages et de forêts, d’air frais, sec et de randonnées. Alors tout nous énerve, au bureau on a tendance à bâcler, à soupirer. On compte les jours et on les coche sur le calendrier. On s’efforce de ne pas maudire les veinards qui ont déserté leur poste ou vont partir.

Quand on a prévu d’aller loin, hors de France, on établit un itinéraire, on se renseigne sur la monnaie et sur les mœurs là-bas. On se dit qu’on a de la chance, qu’on va profiter, qu’on est en bonne santé, qu’on les moyens de s’offrir de l’évasion, du rêve. On se vaccine, on peaufine son anglais, son espagnol, son chinois. Heu, peut-être pas…. pour le chinois. Mais on écorne le Routard par avance, pour se faire croire qu’on est presque des autochtones, des affranchis, des avertis.

Au bureau on claironne, à la cantonade : « moi dans une semaine, je serai sur les Keys à Miami » On prend un air snob, intéressant, on veut briller un peu, beaucoup ? auprès des collègues. Ou on se projette devant un Pastis au camping de Trifouillis-les-plages, l’air glauque tandis que l’orchestre entonne : à, à, à la queue leu leu.  A moins que Miami ne soit une destination glauque et Trifouillis le summun du chic. C’est une question de point de vue, de sous, de personne.

Il y a ceux qui ont les moyens et la hantise de l’avion, alors l’été c’est tout le temps chez mémé dans sa grande maison.

Il y a ceux qui empruntent pour s’offrir le voyage de leurs rêves, et passeront l’année d’après à rembourser. Il y a ceux qui ont acheté un petit deux pièces au bord de l’eau et qui le rentabilisent année après année sans réfléchir et sans faillir.

Il y a les baroudeurs, ceux qui crapahutent, les aventuriers, il y a les jeunes qui profitent des premiers congés sans les parents. Il y a les fous du Club Mé et  des gentils voyages organisés en général. Il y a les adeptes de vacances à thèmes : la route des vins, dans l’ombre de Chateaubriand, la gastronomie du Languedoc.

 

Et il y a ceux qui ne vont nulle part. Question de point de vue, de personne… J’en doute. Alors les vacances, le bruit des vagues, Heidi, son grand père et ses montagnes, Athènes et le Parthénon, Disney World, c’est dans la tête. Ca bourdonne, ça plafonne, ça peut rendre fou. Il faut s’occuper l’esprit par la lecture, ou l’écriture, ou internet à la bibliothèque quand c’est possible. Il faut chasser les tracas, s’aérer et se mettre en vacance. Couper le contact, la musique et le son du quotidien. Et ça vient doucement, c’est comme le ciel bleu quand les nuages s’effacent. C’est l’état de grâce, le lâcher prise, l’insouciance. C’est, pardon, ce sont les vacances !

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield - dans ecriture de soi
commenter cet article

commentaires

Maous Artiste Défiant l'Olibrius 22/08/2009 16:46

Maintenant rien que le mot "vacances" me fatigue... Quand je pense à ce que je vais faire et ne pas faire, quand je pense aux vacances à thèmes qui bourdonnent dans ma petite cervelle (petite, le mot est grand tant elle semble ratatiner par le train train quotidien) et que tout compte fait, crevée je me trainerais sur la pelouse et assise sous mon arbre préférée, je m'endormirais rompue de fatigue.

Ah les vacances,ne m'en parle pas. Un casse tête chinois.
Amicalement, Maous "toujours en vacances".

mansfield 03/09/2009 09:44


Quelle belle philosophie, j'adhère entièrement. Amicalement.


Alice 31/07/2009 08:28

Un petit coucou avant de partir au travail ...
pour une journée grise au ciel et rouge pour le trafic routier
Mais c'est tout vert ... sur mon blog
Gros bisous

Alice

mansfield 01/08/2009 19:45


Alors je vais foncer ce WE et le visiter avant qu'il ne passe au rouge.


La Renarde 27/07/2009 20:09

Je reviens de vacances : Tunisie, chameau, baignade, faire la dame patronnesse pour mon fils en boite de nuit... le bonheur!

mansfield 01/08/2009 19:44


Oh je crois que tu n'as pas fini de jouer les ados par procuration. Bon courage!


Sherry 26/07/2009 21:00

très belle réflexion sur le sujet. Je ne pars pas, mais je reçois des cartes de partout, alors tant pis, je voyage aussi, par voie postale et sur les blogs..

mansfield 01/08/2009 19:41


C'est je crois un très bon moyen de se procurer de l'évasion et du rêve. Bise à toi.


Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher