Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 08:00
Hommage à Delacroix  par Fantin Latour ( Le peintre en blanc, Baudelaire face à lui)

Hommage à Delacroix par Fantin Latour ( Le peintre en blanc, Baudelaire face à lui)

J’ai voulu rattraper mon retard. Trois expositions en trois semaines. Fantin Latour, Baudelaire et Oscar Wilde  m’ont fait revisiter le XIXème siècle. J’ai admiré les peintures du premier, ses portraits de groupes saisissants, ses natures mortes. Adoré les commentaires du second sur les toiles de ses contemporains, étonnée quand même de découvrir qu’il rejetait les productions de Manet, précurseur des impressionnistes. Me suis régalée des remarques grinçantes du dernier, ses boutades, ses impertinences de dandy irlandais. «  Vivre est la chose la plus rare du monde. La plupart des gens ne font qu’exister »

Comme souvent durant mes visites, j’ai eu à observer de loin, sauf pour Baudelaire avec qui j’ai pu converser en tête à tête, des œuvres devant lesquelles s’agglutinait une foule dense, immobile, des groupes accompagnés d’un guide volubile, un peu précieux. Subir les foudres des gardiens lorsque j’approchais les murs d’un peu trop près. Ecouter les commentaires d’une grand-mère s’extasiant devant les cadres dorés à l’or fin qui lui rappelaient ceux de sa maison de campagne. Et m’apercevoir, effarée qu’on devait épeler le mot « esthète » aux élèves d’une classe de troisième, leur indiquer qui était Verlaine. Quoique, à leur âge, ça me disait quoi Verlaine? Bref comme toujours, j’en ai autant appris sur des hommes illustres du passé que sur mes contemporains anonymes. Tout cela m’a fait du bien.

 

Oscar Wilde

Oscar Wilde

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 25/11/2016 22:40

C'est vrai que l'on en apprend beaucoup aussi sur ceux qui nous entourent dans un lieu public.

Catheau 19/11/2016 07:34

Pour moi ce fut Fantin-Latour et Rembrandt ! Merci, Mansfield, pour ces visites vivantes au pays de l'Art.

JC 17/11/2016 10:11

Ce fut donc des journées riches pour toi ! Les valeurs ont changé, je crois que les jeunes n'ont plus les mêmes centres d'intérêt ! Bonne journée à toi. Bises. Joëlle

fanfan 16/11/2016 08:58

C'est un moment privilégié et enrichissant .
Le vocabulaire des adolescents s'appauvrit hélas! Très pratique la mamie !
J'aime beaucoup la citation d'oscar Wilde;elle est très vraie.
Bonne journée

luciole 83 15/11/2016 21:41

Coucou Mansfield
Comme j'aurais aimé être là ! surtout pour Baudelaire !
Un billet qui fait rêver ! merci
Bisous

Renee 15/11/2016 15:58

Il est aussi jouissif de regarder ces contemporains que de belle toiles peut-être même plus...Bisousssss

almanito 14/11/2016 17:38

On pourrait s'offusquer devant la mamie et ses cadres ou devant ces collégiens ignares mais après tout, ils ont fait l'effort de venir au musée alors tout espoir n'est pas perdu... J'ai aimé le ton de ce "reportage" enjoué et drôle et la confrontation de 2 mondes qui n'ont plus grand chose de commun.

mansfield 21/11/2016 22:38

Hélas, mais il faut bien qu'un "passage de relais", une transmission culturelle se fasse!

almanito 15/11/2016 16:17

EN commun. Misère! je corrige!

Martine 85 14/11/2016 12:08

J'aime visiter les exposition. La seconde sur Baudelaire m'aurait beaucoup plu. Bonne semaine.

La Baladine 14/11/2016 09:28

Un concentré de découvertes passionnantes, dans un passé d'esprit et de beauté, et dans un monde actuel qui, pour être quotidien et "banal", n'en est pas moins intéressant! Tu es toujours parfaitement juste!

lizagrece 14/11/2016 08:06

L'anecdote de la grand mère m'a fait sourire. Quand j'avais mon atelier de peinture une cliente m'avait demandé que je fasse un tableau "aux couleurs de son rideau" ... Où donc se cache "l'esthétisme" ? ...

jill bill 14/11/2016 08:04

Bonjour Mansfied, une sortie qui n'a pas été vaine... de quoi en écrire un billet ! Merci...

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher