Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 15:40
DEFI 156: PAS AU POINT

 

Selon le souhait de lilousoleil pour ce 156ème défi des Croqueurs de mots, et avec un peu de retard, voici mon conte ou plutôt mon délire de Noël

Attrape Noël par les cheveux, c’est ce qu’on m’a demandé. Tu le trouves, tu le captures, tu me l’amènes et on lui fera sa fête. Pas facile comme consigne et puis qu’ai-je à y gagner, faire sa fête à Noël, ça signifie quoi ? Le couper en quatre ou lui porter un toast ? Et puis à quoi ressemble-t-il, est-ce un enfant ou un homme, une grenouille ou un prince ?

J’ai demandé à Sancho de m’accompagner. Sancho n’est pas espagnol ni mexicain, il a le sang chaud tout simplement. Et pour emprisonner Noël, il valait mieux prendre quelques précautions et solliciter l’aide d’un vrai bagarreur. Nous en avons parcouru du chemin tous les deux, Sancho a souhaité courir la pampa, euh la campagne, et s’est arrêté devant la boutique de Jo le boucher. Il lui a promis une livraison d’enfants tout frais à dépecer rapidement. Nous avions tout prévu. J’avais enfermé trois mômes dans un sac en plastique et tandis qu’ils gigotaient je leur avais chanté une berceuse à ma façon. Ils n’ont pas tardé à s’endormir.

Alors là mes trois petits neveux, qui m’écoutaient bouche bée et les yeux grand ouverts, se sont bidonnés :

« Toi, tatie, tu chantes comme une casserole, ça les a sûrement assommés ! »

Impossible d’effrayer ces morveux !

Avec Sancho nous avons installé nos trois victimes sur l’étal de la boucherie. Il a fallu le nettoyer et jeter tous les morceaux de graisse et de nerfs qui traînaient partout. Pour faire du saucisson d’enfants il est obligatoire d’attendrir la viande par des chatouilles. On entendait des rires jusque dans le ciel. Tout naturellement Noël, curieux, est descendu. Il avait une tête de papi avec une barbe blanche. J’étais stupéfaite et Sancho lui tournait autour en criant « Arriba arriba ! » Bon oui, d’accord, Sancho a un petit côté hispanique.

 

« T’as jamais vu le Père Noël m’a dit un neveu et on parie que tu ne sais même pas qui te paye pour lui tendre un piège. Et puis t’es bête parce que c’est toi qui va tomber dedans…

- Tu peux m’essuyer parce que j’ai fini de faire pipi ! a demandé l’autre »

 

Sancho a attrapé le père Noël par la hotte mais elle s’est déversée sur lui. Un train électrique lui a râpé le nez et une poupée qui avait un arc et des flèches l’a éborgné. Il court encore ! J’ai voulu réagir mais un renne m’a embrochée par les fesses.

 

Mes petits neveux se sont pliés et roulés à terre en me traitant de dinde !

« Tu vois ce que c’est que de travailler pour le père fouettard ! »

 

Je ne savais pas moi pour qui je bossais. J’avais reçu mes instructions par la poste avec un chèque. Ça m’apprendra car les trois enfants, libérés par le père Noël ont attaché le boucher et l’ont pendu par les pieds dans la chambre froide. Et moi j’ai un gros pansement où vous savez. Plutôt compliqué pour m’asseoir !

« Ecoute tatie, au lieu de raconter des histoires idiotes, où tu confonds Saint Nicolas et le père Noël, tu ferais mieux de poster notre courrier de Noël, ou de le lire, ça te donnerait peut-être des idées ! »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mansfield
commenter cet article

commentaires

Carole 20/12/2015 01:01

Un conte de Noël mouvementé ! Et un beau cadeau plein de rires pour ces petits enfants.

luciole 83 17/12/2015 20:29

Coucou Mansfield
J'ai toujours eu horreur de l'histoire de St Nicolas ! Heureusement pas une tradition dans mon pays d'enfance... Mais j'ai bien ri à ton intrigue "tueuse à gages" employée par père fouettard à ton insu ! Ah le coquin, il t'a bien eue !
Une historiette du même style : un jour de Noël, le père fouettard a déposé parmi les oranges du père noël un magnifique martinet,au pied du sapin,... qui, après de loyaux services, a permis aux enfants de jouer à la coiffeuse ... puis a disparu subitement un jour... Comme père fouettard a de la suite dans les idées, il en ramena un au foyer encore plus magnifique... qui subit le même sort ! Et ainsi de suite... Enigme résolue un jour par un voisin goguenard qui sortit de sa cave en brandissant une bonne demi douzaine de martinets quasi chauves... Il mit du grillage à son soupirail ! snif !
Gros bisous et surtout passe de joyeuses fêtes... sans père fouettard ! Et gare à tes neveux : les gosses ne plaisantent plus de nos jours !!!

mansfield 21/12/2015 13:38

Ah Ah je vois que ce père fouettard est un sacré phénomène, tu es un bon public, merci à toi!

fanfan 16/12/2015 22:41

Quelle histoire! St Nicolas ne s'est pas fâché au moins que tu l'aies confondu avec le père Noël ? Tu as tout chamboulé ! J'espère que celui-ci va retrouver ses esprits et tout rentrera dans l'ordre! Un conte qui n'impressionne même pas tes neveux! Où allons-nous ? Il n'y a plus d'enfants

Lilousoleil 16/12/2015 21:00

J'aime l'originalité quant aux contes, ils ne sont pas pour les enfants tout le monde le sait....
Perrault écrivait pour les adultes et mettait en scène des personnages terrifiants, reflets de la société de l'époque et pas si éloignée de la nôtre.
Merci de ta participation

Avec le sourire

Catheau 16/12/2015 09:20

Un conte de Noël que Bettelheim aurait pu psychanalyser !

marine D 16/12/2015 06:53

Pour moi Noël n'est pas que ce vieil homme barbu, pas plus que son compère Nicolas, mais je pense que cette manière de voir est passée de mode...
Souvent les histoires pour enfants sont assez macabres au fond !
Bisous Mansfield

dimdamdom59 15/12/2015 23:32

Chouette délire qui nous démontre que les enfants ont perdu toute innocence .... la faute à qui ??? Pas au Père Noël :)
Merci pour ton partage, je te souhaite un Joyeux Noël.
Bisous.
Domi.

colettedc 15/12/2015 03:58

De bonnes interventions, les petits ! Bon mardi tout entier ! Amitiés♥

ecureuilbleu 14/12/2015 19:28

J'adore ton délire et les interventions très à propos de tes neveux. Tu m'as quand même fait un peu peur avec tes trois enfants sur l'étal du bouchel prêt à les découper. Bisous

jill bill 14/12/2015 17:30

Ah mais les contes d'enfant c'est bien connu ne font pas dans le rose bonbon, et si en plus tu mélange le saint et le père... ;-) Avoir des neveux c'est pas mieux que d'avoir ses propres mômes... tous les mêmes, va leur faire plaisir tiens... ,) z'ont de la réplique les bougres !

Martine 85 14/12/2015 17:00

C'est tout à fait original, un peu horrible parfois mais j'ai lu prise par l'intrigue et j'ai même réussi à rire. Belle semaine

Présentation

  • : Le blog de mansfield
  • Le blog de mansfield
  • : instants de grâce, parcours chahutés, affirmation de soi. J'aime saisir ces moments dans la vie qui font vibrer et se sentir vivant.
  • Contact

Rechercher